Je suis Charlie

Je suis sans voix après ce qu’il vient de se passer aujourd’hui. Je n’ai pourtant qu’une envie, c’est d’écrire. Écrire ma haine de ces extrémismes. Pas forcément ceux auxquels l’on peut penser.
Ma première pensée aura été envers les journalistes. Comment vont-ils couvrir cet attentat. Vont-ils chercher à faire du sensationnel, à faire de l’audimat ?
Drôle de coïncidence, j’ai fini la série The Newsroom hier soir. Série voulant montrer les dessous d’une chaîne d’actualités, en faisant de la véritable actualité. Chacun aura son point de vue sur la façon dont ont été couvertes les premières minutes de cet attentat. Revenons à l’info, la vraie.
Pensée aussi aux 12 personnes décédées, ainsi qu’à toutes les personnes touchées de près ou de loin.

Ils pensent avoir tué Charlie Hebdo, ils se trompent complètement. Mon rêve aujourd’hui plus qu’un autre jour, et je suis certain de ne pas être le seul, est de devenir journaliste. La liberté de la presse ne doit pas reculer face à ces barbares d’un autre temps.

Prenons le temps de réfléchir à ce qu’il vient de se passer, ne faisons pas d’amalgames douteux, ne propageons pas la haine. Il faut s’unir dans ces moments difficiles.

Et surtout, c’est à la jeunesse de se révolter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s