Bienvenue à Bron : Je t’aime moi non plus

Nous en sommes en 2014 après Jésus-Christ. Tous les étudiants de France et de Navarre s’apprêtent à faire leur rentrée dans la joie et la gaieté. Tous ? Non ! Un petit campus d’irréductibles étudiants résiste encore et toujours à la modernité.

Bienvenue sur le campus de Bron. Année de construction ? 1973. Réhabilitation ? Jamais.
Quand on parle du campus de Bron, personne ne veut y mettre les pieds. Plus de 27.000 étudiants à Lyon 2, on peut donc compter plus de la moitié de ce chiffre d’étudiants qui sont à Bron.

Bron d’abord, c’est loin. Au moins 25 minutes en transport en commun depuis la place Bellecour.
A Bron, autour du campus, ben y’a pas grand chose. Enfin si, y’a ce grand parc de Parilly, mais on peut pas y faire grand chose. Si tu veux faire du sport et prendre une douche après, c’est pas possible (mais va faire du sport avec le SUAPS).
Par contre, y’a beaucoup de magasins, mais bon, on est étudiant.

A Bron, les locaux sont vieux, et n’ont jamais vraiment été rénové. Même les bâtiments à peu près neuf ne tiennent pas la route. Le bâtiment Europe par exemple, (département du GHHAT) pour ouvrir les fenêtres des salles de cours, il faut mettre une chaise. Et encore on se plaint pas trop parce qu’on peut les ouvrir les fenêtres. Y’a bien que le bâtiment des langues qui tienne la route (y’a la clim dans les salles, si si !).

A Bron, les amphis fuient quand il pleut, il fait super chaud l’été (à en transpirer), et puis super froid l’hiver (à mettre une veste).

En ce moment, ils ont fermé le bâtiment K qui est en plein milieu du campus (ben ouais y’a de l’amiante quand même, faut faire quelque chose en 2014). Donc on doit faire tout un détour pour traverser le campus. Et comme ils ont fermé ce bâtiment, ben ils ont installé des préfabriqués dans un champ. A ce qu’il parait, on est mieux là-bas que dans les salles de cours habituelles.
La bibliothèque, elle prend bien le soleil, mais du coup, les livres aussi. Ce qui fait que pas mal de livres sont jetés chaque année.

Si rien n’allait seulement du côté des locaux, ça irait, mais à l’administration, c’est encore pire. Y’a d’énormes problèmes d’inscription, les secrétariats ne répondent même pas aux mails, j’en passe… Il y a pourtant beaucoup d’étudiants qui cherchent du boulot. C’est pas possible d’en embaucher à cette période ? Enfin de prévoir un minimum à l’avance. Et ben non.

Heureusement, on a des bons profs. Et puis bon comme le dit une amie, y’a une certaine solidarité d’être à Bron qu’on trouve pas chez ceux qui sont sur les quais.

Alors ouais on se plaint, mais on l’aime ce campus de Bron 😉

Je vous conseille cet article de mes amis de Rue89 Lyon sur le campus de Bron, il date de l’an dernier, mais on peut le faire tourner lors de toutes les rentrées.

Publicités

3 réponses à “Bienvenue à Bron : Je t’aime moi non plus

  1. Pingback: Grève des enseignants de Lyon 2 ! | Tbowfr·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s