Crimes impunis au Kosovo

Après Dick Marty et Carla Del Ponte, c’est maintenant au tour de John Clint Williamson, procureur américain en charge de l’enquête internationale sur les crimes de guerre au Kosovo, d’affirmer avoir trouvé des preuves révélant un trafic d’organes ayant eu cours durant la guerre du Kosovo.

C’est en 1999 que fait rage la guerre entre les serbes et les albanais du Kosovo, qui n’est à l’époque qu’une région de la République Fédérale de Yougoslavie, composée alors de la Serbie et du Monténégro.

L’histoire du Kosovo, c’est surtout l’histoire d’un territoire pour lequel se battent les serbes et les albanais depuis des centaines d’années. Les uns et les autres revendiquant la légitime occupation de cette région.

En juin 1999, c’est la fin de la guerre du Kosovo. Puis le 17 février 2008, sa proclamation d’indépendance. Le petit pays est reconnu depuis ce jour par 108 membres de l’ONU, dont les Etats-Unis, et 23 pays de l’UE.

Si l’on reparle actuellement du Kosovo, c’est car certains dirigeants de ce pays sont soupçonnés d’avoir alimenté pendant la guerre de 1999 un réseau de trafic d’organes, mais aussi une purification ethnique. Certains soupçonnent même le Premier Ministre kosovare  Hashim Thaçi d’en avoir été l’un des instigateurs.

Une commission d’enquête mise en place par l’UE en septembre 2011 affirme que l’UCK, l’armée de libération du Kosovo s’est rendue coupable de crimes contre l’humanité. Les ex-chefs de l’UCK se trouvant actuellement au pouvoir de cet Etat indépendant.

Pendant la guerre, des membres de l’UCK auraient alors tué des serbes pour prélever leurs organes et les vendre. L’enquête suit son cours, et un tribunal international devrait être crée pour l’occasion en 2015.

Nul doute que cette affaire devrait faire grand bruit dans les années à venir. Plus spécialement lorsque l’on connait les proximités entre ces dirigeants du Kosovo, et certains dirigeants de pays occidentaux.

Pour mieux comprendre, je vous conseille deux très bons articles.
Le premier, une enquête de 3 ans par Prune Antoine au cœur du Kosovo : https://creatavist-vyt7pw6.creatavist.com/cadavre-exquis
Le second, une enquête en vidéo de Michael Montgomery : http://www.vice.com/fr/vice-news/correspondent-confidential-kidnappings-et-trafic-d-organes-au-kosovo-624

Enfin un livre, celui de Carla Del Ponte, magistrate suisse qui fût nommée procureure du Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie et pour le Rwanda : « La traque, les criminels de guerre et moi ».

Publicités

Une réponse à “Crimes impunis au Kosovo

  1. Pingback: Crimes impunis au Kosovo | Café Comptoir·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s