Je suis fidésien !

Demain, les villes du Grand Lyon feront partie de la future métropole européenne lyonnaise.
La ville de Sainte-Foy-lès-Lyon ne va pas déroger à la règle, comptant aujourd’hui 2 élus communautaire.
Mais la métropole de demain, qu’est-ce que ça va être ?
Suite au projet de loi sur la décentralisation, un volet de cette loi est consacré à la construction de métropoles d’intérêt européen. Ce sera en gros un transfert des compétences du conseil général au Grand Lyon. Ce qui entraînera donc la séparation des villes du Grand Lyon du département du Rhône.
Concernant les compétences, les maires ne savent pas encore lesquelles ils garderont, ou lesquelles, venant du conseil général, leurs seront attribuées. Vous pouvez lire ce très bon article du groupe de réflexion AGP : http://ateliersgaucheprogressiste.wordpress.com/2013/03/08/compte-rendu-de-la-rencontre-sur-lavenir-de-la-metropole-lyonnaise/
Politiquement, les citoyens éliront toujours leurs élus lors des élections municipales. En ce qui concerne les élus de cette future métropole, ils seront fléchés sur la liste municipale, et seront directement élus à la métropole.

Ce projet est nécessaire, car il va permettre une modernisation du Grand Lyon qui pourra avancer plus facilement sur certains projets en prenant les décisions plus rapidement. Cela permettra aussi de faire de nombreuses économies, grâce à la suppression des élus du conseil général qui ne siégeront donc plus. Enfin, cela permettra grâce à cette métropole un rayonnement des villes autour de Lyon grâce à l’attrait de la ville de Lyon. Espérons que des plans de communication autour du tourisme seront encore plus forts avec la métropole.
Aujourd’hui par exemple, l’ASCUL (Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon) s’est déjà emparé de ce projet. Elle réfléchit à la mise en place d’une nouvelle typographie pour son nouveau nom : Lyon Métropole Sport. Projet qui sera voté au Grand Lyon au mois de septembre.

Le seul point noir à ce tableau idyllique est qu’il a été décidé par deux personnes : un mariage arrangé entre Gérard Collomb et Michel Mercier. Aujourd’hui, et alors que tout le monde prône le retour du citoyen dans les décisions politiques, on peut se demander pourquoi un tel manque de concertation ? L’argument majeur de Michel Mercier est de prendre l’exemple du référendum qui a eu lieu à Strasbourg sur la fusion des collectivités le 7 avril dernier. Je me pose donc la question : jusqu’où peut-on utiliser les citoyens dans la politique ? Est-ce qu’il faut seulement les faire voter, comment les faire s’intéresser à la politique, etc …

Je voulais aussi parler dans cet article du projet de Mr Buffet, maire d’Oullins voulant faire de sa ville un 10 ème arrondissement lyonnais. Ce dernier vivant d’ailleurs à Sainte-Foy-lès-Lyon. A moins de servir ses propres ambitions, je ne comprends pas ce projet. Oullins a une forte identité, comme nous, Sainte-Foy-lès-Lyon. Par rapport aux inconvénients de devenir un arrondissement de plus à Lyon, et donc, pouvoir prétendre à la mairie centrale, je ne vois pas où sont les points positifs. J’aimerai sur ce projet faire une comparaison avec l’Allemagne. Là-bas, de nombreuses grandes villes fonctionnent en métropole. Toutes les plus petites villes qui sont autour n’ont pas demandées à prendre le nom de la plus grande, mais bien à garder leur nom, leur caractère, leur identité.

Je suis européen, français, rhônalpin, rhodanien (creusois aussi), lyonnais, mais surtout, fidésien !

Publicités

Une réponse à “Je suis fidésien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s